Résiliation et procuration

Dans le cas d’une personne morale (par exemple une GmbH), l’organe de représentation a le droit de résilier le contrat (dans le cas de la GmbH : le directeur général). Souvent, cependant, ce n’est pas la personne habilitée à donner un avis qui en donne un, mais quelqu’un d’autre. Cela ne pose pas de problème si la personne notifiant la résiliation dispose d’une procuration correspondante et que le pouvoir a été rendu public en conséquence (par exemple, inscription au registre du commerce avec le signataire autorisé) ou si la notification de résiliation est accompagnée d’une procuration originale de la personne habilitée à la notifier.

En ce qui concerne le prononcé des licenciements, en tant qu’avocat spécialisé, vous voyez beaucoup de choses.

Faisons le tri

Le gérant d’une GmbH, le conseil d’administration d’une AG, est un organe. Il est de jure autorisé à représenter la personne morale et, du point de vue du mandataire de l’employeur, il est le signataire idéal pour une déclaration de forme telle qu’un licenciement.

Il en va de même pour le signataire autorisé qui dispose d’une procuration individuelle. Il signe « ppa » et doit ajouter cet ajout si possible, car il contient la référence commerciale de la procuration accordée et est inscrit au registre du commerce. En raison de la publicité du registre du commerce, 15 HGB, le destinataire de la résiliation doit accepter la procuration du signataire autorisé, qui résulte également de jure de la loi, à savoir le 48 HGB, à son encontre. Attention : il ne suffit pas d’avoir un seul signataire autorisé qui n’a qu’une procuration conjointe ! Il doit signer avec un autre signataire autorisé, voir 48 (2) HGB.

Le responsable des ressources humaines d’une entreprise dispose classiquement d’une procuration (54 HGB) et peut signer les licenciements « conjointement ». Souvent, il a également signé le contrat de travail et, selon la théorie « entrée/sortie », il est également autorisé à donner un préavis en cas de doute. En tant qu’avocat de l’employeur, on veillerait toutefois à ce que la procuration de licenciement dans l’entreprise soit publiée de temps à autre conformément à la pratique de l’entreprise, afin que personne ne puisse prétendre ne pas connaître la procuration de licenciement du directeur du personnel. Si un directeur général ne veut pas avoir à signer en permanence les préavis de licenciement de ses employés, il serait probablement plus sûr de donner simplement au directeur du personnel une procuration à cet effet.

Conseil pratique

Bien que la procuration selon le 49 al. 1 du Code de commerce allemand (HGB) comprenne l’autorisation de mener tous les types de transactions judiciaires et extrajudiciaires et les actes juridiques qui sont associés à l’exploitation d’une entreprise commerciale, à l’exception des transactions immobilières, 49 al. 2 HGB. Mais on peut limiter la procuration dans la relation interne aussi étroitement qu’on le souhaite. Ainsi, un signataire autorisé sérieux devrait disposer d’une sécurité suffisante de la part de l’entreprise. Nous comptons sur nos employés tous les jours, pourquoi pas ici aussi ?

Toute autre personne déclarant la résiliation au nom de la personne morale doit d’abord signer « i. V. » et ensuite joindre d’urgence une procuration originale du directeur général. Pas de copie ! Selon le 174 BGB, un acte juridique unilatéral déclaré par un mandataire peut être rejeté par le destinataire de la déclaration si le mandataire ne présente pas de procuration avec l’acte. Ce refus doit être déclaré immédiatement. Selon la jurisprudence du BAG, l’immédiat signifie une période maximale d’une semaine.

Conseil pratique : ce refus est particulièrement problématique lorsqu’une résiliation sans préavis est déclarée, qui ne peut plus être déclarée comme extraordinaire parce que le délai de préavis de deux semaines prévu par l’article 622, paragraphe 2, du code civil allemand (BGB) a expiré, ou si la résiliation est effectuée « à la dernière minute » de telle sorte que la date de résiliation suivante ne peut être atteinte que lorsqu’une nouvelle résiliation est effectuée (c’est déjà le cas si la résiliation est liée à la fin du mois, mais c’est particulièrement gênant si la résiliation est liée au semestre civil ou même à la fin de l’année).

Attention : pas de guérison ! L’original de la procuration ne peut pas être remis ultérieurement, il doit déjà être joint à la déclaration.

Tout bon avocat salarié examine d’abord un préavis de licenciement pour voir s’il peut le rejeter, bien entendu avec l’original de la procuration de son client, et non avec une « copie certifiée conforme par l’avocat de la procuration », qui n’existe d’ailleurs pas. Si, pour une fois, on a un mandat d’employé, on fera de même.

Les prestataires de services de personnel ayant des succursales dispersées dans toute l’Allemagne et un seul directeur général veillent à ce que les planificateurs disposent toujours d’une réserve suffisante de procurations originales dans le tiroir afin de mettre fin au contrat du personnel de l’agence de travail temporaire. Si la désignation d’un signataire autorisé ne vous convient pas, pour quelque raison que ce soit, alors, au moins dans le cas d’une absence prolongée de l’entreprise, donnez à un employé en qui vous avez confiance une procuration originale à conserver. Vous pouvez récupérer cette procuration à votre retour.

Il m’est déjà arrivé qu’une SARL ne puisse déclarer un licenciement qu’avec le risque de rejet en raison de l’absence simultanée du directeur général et du signataire autorisé en vacances..

Quitter la version mobile